Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-03-31T16:20:00+02:00

Amour de macarons!!!

Publié par Mamaya&Moi

J'en suis folle, je peux en dévorer par centaines sans culpabiliser (oupss je parle du poids )

J'ai la recette, les ingrédients, le matériel, il me reste..... euhhh....... la volonté et le courage!!! C'est un délice qui me fait peur.

 

En attendant  j'en achète et  je me régale..................... quoi??  hum .....même pas honte d'en acheter;

 

 

 

Chocolat & Vanille

P1070254.JPG

 

 

Menthe, Framboise, Banane, Choco, Cerise

P1070672.JPG

 

 

Voir les commentaires

2012-03-29T12:03:00+02:00

Pomme de terre au pouliot (Batata fliou)

Publié par Mamaya&Moi

Ce bon plat m'a été envoyé par Belle-Maman, un régal que j'ai dégusté avec plaisir:

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSY5I8D2onx46RhFNgckqKdX5BfSdnN6QvzhD9fYsihiEdR4kqvBelle-Maman

 

 

Je vous mets la recette classique de ce délice aromatisé au pouliot:

 

 

 

 

P1070665

 

Ingrédients

1 kg de pomme de terre
2 OU 3 bottes de pouliot ( fliou)

4 gousses d'ail
Epices: poivre noir,  paprika (poivre rouge ou piment d'espelette), sel
4 c à s d'huile
Eau

2 oeufs battus

 

 

Préparation

Pilez l'ail et le sel, mettez dans une marmite, ajoutez poivre noir et poivre rouge, huile, l'eau et mettez à cuire sur un feu doux.
Entre temps, épluchez les pommes de terre, lavez les, coupez-les en rondelles, puis plongez-les dans la sauce.

Débarrassez le pouliot des tiges, lavez les feuilles, puis jetez-les sur les pommes de terre.

Une fois tout est cuit versez les oeufs battus  sur la pomme de terre et laissez mijoter quelques secondes puis éteindre le feu.

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRBkQb1frKbk95KXg_qT-ZeqAzfUA1MveDtfz6hXJK95DHPai3VwQ

 


Voir les commentaires

2012-03-28T09:01:00+02:00

Amuse-bouche sucrés salés

Publié par Mamaya&Moi

 

Je ne sais sur quel blog ou site j'ai trouvé cette recette (mais je chercherai plus tard par respect à la personne qui m'a inspirée)

 

P1070123.JPG

 

 

Ingrédients

Fromage (kiri ou VQR, moi j'ai pris le fromage frais de Berbère)

Raisins secs

Pruneaux

Figues sèches

Grains de sésame

Paprika

 

 

Préparation

Rouler le fromage en boule, puis le passer soit dans le sésame, soit dans le paprika, soit dans les raisin secs.

Tremper les pruneaux et les figues sèches dans de l'eau chaude pendant 10 minutes, les inciser et les fourrer de fromage.

Mettre au frais.

 

Servir les amuse-bouche piqués d'un cure-dent.

P1070122.JPGP1070121

 

Bonne dégustation / B'sahatkoum

Voir les commentaires

2012-03-25T16:26:00+02:00

Autour du Printemps

Publié par Mamaya&Moi

« C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore  »

de Anatole France

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSvRE4DUvMQym5PanMamr8baWyhn9KSFlne3_uGOT6Llw2c__MN

« Même pour le simple envol d'un papillon tout le ciel est nécessaire.  »

de Paul Claudel

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSQSDRcgqEB3sGzeK1Zk9F4WJ416ykYYLaw-peY8Ybe-Y-FcQD-


« Le printemps est venu : comment, nul ne l'a su.  »

de Antonio Machado

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTT76LiRMT-Qd5a_O3sqPmkw3XnFuL7eM4MiX4swsRy6LciRzidlQ

 

« Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l’air de pleurer de joie.  »

de Paul-Jean Toulet

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRYsCL4QLSOqfXGGOVZFrgkDzhjNe1isfKKTGUFQwMBlF3PusRD

« Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses ... sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.  »

de Michel Boutho

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcToB_kSlw8sXETsLzcQGolTran3o1bz76sg8klarlBt4RYVJfTYSoL9_ffX

 

 

« Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.  »

de Matisse

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRviC5JYkwz2DQ51rKxrZVoAL2WSB4XnJyQ8jb3py_hvq8zh_vLBQ

 



Voir les commentaires

2012-03-21T12:57:00+01:00

Tafsouth, la fête du printemps dans les Aurès

Publié par Mamaya&Moi

Il fait gris, froid et triste mais c'est le Printemps!!!

Comme chaque année, le 21 Mars, je fête le Printemps  à l'ancienne en préparant les Bra  dj (recette    ICI)

 


 

Je partage avec vous un article intéressant que j'ai lui sur APS.DZ

 

 

La fête du printemps dans les Aurès, appelée Tafsouth en tamazight, qui continue d’avoir des adeptes restés fidèles aux traditions ancestrales, n’est nullement entamée par la modernisation, ainsi qu’on le constate, d’année en année, à Batna et dans les autres localités de la région.

 

Réjouissance essentiellement rurale, la fête du printemps fait corps avec la personnalité communautaire, au point d’être spontanément célébrée, y compris par les néo-citadins qui gardent jalousement les traditions héritées des anciens, sans hésiter à les accommoder aux contraintes de la vie moderne.

Au cœur de la métropole des Aurès, le printemps est annoncé par le retour des cigognes qui reviennent de leur périple à l’autre bout de la planète, en retrouvant leurs nids intacts, tel une couronne posée majestueusement sur le toit du théâtre, place du 8 mai 1945, et sur le clocher de la vieille poste, place Harsous, de part et d’autre du centre-ville.

Tafsouth est fêté dès le 28 février, correspondant au 15 du mois de Fourar du cycle annuel amazighe. Des semaines plus tôt, les marchands ambulants commencent à proposer sur les marchés la pâte de "gherss", des dattes écrasées que l’on destine spécialement à préparer un gâteau réservé à cette circonstance, appelé bradj en raison de leur forme en quartiers carrés, et qu’on sert de préférence avec un verre de petit-lait.

Les bradjs, particulièrement appréciés des tout-petits, sont en fait une double galette de semoule rehaussée de beurre frais, parfumée à l’eau de rose, parfois parsemée de quelques clous de girofle, avec au milieu, une galette de gherss.

Le tout est cuit sur une plaque chauffante en argile (tadjine), sur un feu de bois ou à défaut, une gazinière.

Un autre "amuse-gueule" est préparé et servi dans la région, à l’occasion de Tafsouth, ce sont les crêpes beurrées appelées ici "Baghrir" (ailleurs, "Korsa" ou "Laghrayef"), certes succulentes, mais souvent craintes par les "estomacs délicats" qui craignent l’indigestion, les feuilles de baghrir se laissant avaler l’une après l’autre, assez facilement.

Tafsouth est aussi la fête du renouveau de la vie. A ce titre, des traditions anciennes, dans l’origine est méconnue, ancrées dans la personnalité communautaire, ont survécu chez les amazighs chaouis et autres, à tous les rigorismes religieux, depuis les traditions judaïques, chrétiennes et musulmanes, auxquels elles ont finis par s’adapter.

C’est ainsi que les familles sortent gaiement dans la nature, dès les premiers signes du printemps. La séparation entre femmes et hommes se relâche pendant ces sorties champêtres. Jeunes et moins jeunes des deux sexes jouent à la "Kora", chaque joueur est muni d’une crosse comme au hockey sur gazon, pour taper sur une balle en souche de bruyère, en liège ou simplement en chiffons, l’équipe gagnante est celle qui porte la balle au-delà du camp adverse.

Dans les vallées et sur les crêtes des Aurès, cette année le printemps s’annonce luxuriant. La terre généreusement irriguée par des pluies et des neiges exceptionnelles, est riante et laisse déjà s’étaler des couleurs chatoyantes qui invitent aux joies des randonnées pédestres.

Dans les localités rurales et montagneuses, les premières sorties champêtres du printemps constituent aussi une occasion pour récolter une grande variété de plantes, dont plusieurs sont comestibles. Ce sont en fait des légumes des champs "bio", non cultivés, que l’on accommode à certains plats ou que l’on ajoute à la sauce du couscous.

Pour les jeunes filles, certaines de ces plantes sont appliquées au domaine cosmétique, notamment pour s’initier à l’art du tatouage, que l’on prend soin de démaquiller pudiquement, dès que l’on rentre chez soi.

Certaines associations culturelles œuvrent sans relâche, pour conserver les traditions anciennes liées à la fête de Tafsouth, dans les Aurès, et ce n’est pas déplaire aux familles chaouies qui y trouvent l’occasion rêvée de communier, comme leurs lointains ancêtres, avec dame nature.

 

 

Voir les commentaires

2012-03-08T01:14:00+01:00

Pas de 8 Mars pour moi!

Publié par Mamaya&Moi

Comme chaque année, je boycotte le 8 mars!

Je ne suis ni une maladie, ni un handicap, ni une cause nationale ou mondiale pour qu'on me cède une date dans un calendrier!

Je suis une femme entière pendant toute l'année avec mon intelligence, ma sensibilité, ma faiblesse et ma force!

Je côtoie l'homme, je le soutiens et je le respecte. Il me le rend comme il peut. Je ne lui ferai jamais payer les conséquences d'une démagogie!

A Bon Entendeur ...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog