Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #lectures catégorie

2011-09-11T00:49:00+02:00

"Entre les murs", chronique d'un prof ordinaire

Publié par Mamaya&Moi

 

 

 

Pour la rentrée scolaire, je suggère aux enseignants de lire ou de regarder  "Entre les murs"

 


« Entre les murs » Palme d'or à Cannes en 2008, ce film est tiré du livre éponyme de François Bégaudeau (Gallimard, 2006). Un roman qui décrit le quotidien d’un collège difficile. Cette véritable plongée dans une salle de classe, avec un professeur de français ordinaire, laisse transparaître un état de tension permanente et un monde en soi, enfermé entre les murs. Nous avons lu pour vous l'opus de François Bégaudeau.

 

http://images-booknode.com/book_cover/5/mod10/entre-les-murs-5299-120-200.jpg

 

La langue française au premier plan

Sans artifices, sans analyses, le vécu un point c’est tout. Les heures de classe passent, mais ne se ressemblent pas. « Ca veut dire quoi en locurance m’sieur ? » demande une collégienne. « C’est un pays, Y’a des gens qu’habitent en Locurance », répond, non sans ironie, le professeur. Cassant, imparfait et humain, l’enseignant s’adapte à chaque question, si imprévue soit-elle. « C’est quoi la tuition ? », « M’sieur pourquoi dans les exemples c’est toujours Véronique et jamais, j’sais pas, Fatimah ou quoi qu’ce soit ? ». Prises de parole dans tous les sens, mais sans avoir levé le doigt. Le professeur n’abandonne pas et persiste à transmettre une langue qui paraît bien compliquée à ces jeunes collégiens. « Ça s’appelle comment quand on dit le contraire de ce qu’on pense tout en faisant comprendre qu’on pense le contraire de ce qu’on dit ? », demande-t-il avec espoir. Recompensé cette fois-ci « C’est pas l’ironie ? », improvise un élève.

Soif de débat, entre ces murs qui se rapprochent les uns des autres, au risque de broyer tout le monde.

« - M’sieur c’est qui qu’a gagné hier ?

- Gagné quoi ?

- La politique.

- C’est la gauche. […]

- Et c’est bien ça ?

- Ça c’est à chacun de voir, c’est le principe du vote.

Ils ont souri.

- Oui mais nous on comprend rien ».

 

 

Educ.fr

 

 

Pour regarder un extrait du film cliquez sur le lien suivant:

 http://www.dailymotion.com/video/x5ggal_entre-les-murs_shortfilms

Voir les commentaires

2011-01-26T00:00:00+01:00

Musso: mon dernier coup de coeur

Publié par Mamaya&Moi

Je viens de terminer mon premier livre de Guillaume Musso et je sais que ce ne sera pas le dernier, je vais acheter la collection!

musso.jpg

 

Résumé du livre

Rien ne prédisposait Juliette et Sam à se rencontrer. Encore moins à tomber amoureux. Leur rencontre est explosive et magique. L'espace d'un week-end à New York, ils vivent le coup de foudre et la passion. Mais voilà, chacun a menti à l'autre. Sam en se prétendant marié, Juliette en racontant qu'elle est avocate. Juliette doit repartir pour Paris, et Sam l'accompagne à l'aéroport. C'est l'instant décisif où leur destin peut basculer, mais ni Sam ni Juliette n'osent prononcer les mots qu'il faut. Une demi-heure plus tard, la nouvelle tombe : l'avion de Juliette a explosé en plein ciel. Sam sombre dans le désespoir. Mais il ignore que leur histoire est loin d'être terminée.

 

Mon avis:

Je n'ai pas voulu lâcher le livre, l'histoire est passionnante et captivante.

Mais quelle plume!

Il y a un  mélange de suspense, de surréalisme, de spiritualité , d'imagination, de sensations,...

Un délice

Voir les commentaires

2010-11-19T00:00:00+01:00

Mon premier roman d'Anna Gavalda

Publié par Mamaya&Moi

annagavalda.jpg

Résumé de l'éditeur

Chloé se retrouve pour la première fois seule avec son beau-père, Pierre, dont elle ne s'est jamais sentie très proche. Elle n'arrête pas de pleurer car elle vient d'apprendre que son mari, avec qui elle a eu deux filles, a une liaison et la quitte. C'est d'ailleurs pour cette raison et contre toute attente que son beau-père, dont elle n'est pas spécialement proche, l'emmène dans sa maison de campagne avec les enfants.

S'engage alors un dialogue entre eux. Peu à peu son beau-père va se confier à elle, lui raconter sa propre histoire et lui montrer que le courage n'est pas toujours du côté qu'on croit.

Mon avis

J'ai terminé ce livre de 154 pages en une soirée, l'histoire est triste certes mais on en tire des leçons. Ce roman m'a poussé à réfléchir sérieusement:

nos choix, nos décisions, notre courage à affronter les choses ou notre lâcheté face à notre entourage. Bref moi j'ai adoré.

et.... à vous de voir

Voir les commentaires

2010-10-05T23:00:00+02:00

"Nulle part dans la maison de mon père" de Assia Djebar

Publié par Mamaya&Moi

 

nulpar.jpg

Présentation de l'éditeur

Après plusieurs fresques historiques évoquant l'Algérie, Assia Djebar, s'abandonnant à un flux de mémoire intimiste, nous donne son livre le plus personnel. Elle ressuscite avec émotion, lucidité et pudeur la trace d'une histoire individuelle dont l'ombre projetée n'est autre que celle de son peuple. Grandissant entre deux mondes, entre un père instituteur et une mère majestueuse qui lui fait découvrir la magie des fêtes féminines, une fillette porte, en même temps qu'elle découvre le " monde des Autres " à travers sa passion des livres et les confidences d'une amie de pensionnat, un regard fasciné sur son époque : bals européens donnés sur la place du village, prolétaires indigènes guettant dans le noir... Lorsque la famille s'installe à Alger, la mère se mue en citadine à l'allure européenne et l'adolescente entame une correspondance secrète. Une histoire d'amour s'esquisse. Dans Alger où la jeune fille ne cesse de circuler, après ses cours au grand lycée, elle s'enivre d'espace et de poésie. Un an avant une explosion qui secouera tout le pays, l'amorce de cette éducation sentimentale va-t-elle tourner court ? Et la romancière de conclure : " Pourquoi ne pas te dire, dans un semblant de sérénité, une douce ou indifférente acceptation : ne serait-ce pas enfin le moment de tuer, même à petit feu, ces menues braises jamais éteintes ? Interrogation qui ne serait pas seulement la tienne, mais celle de toutes les femmes de là-bas, sur la rive sud de la Méditerranée... Pourquoi, mais pourquoi, je me retrouve, moi et toutes les autres : "nulle part dans la maison de mon père" ? "

 Mon avis:

Fan de cette auteure mon avis ne sera que subjectif, Djebar m'a emportée très loin avec ce récit autobiographique... Je reste égoïste et garde pour moi ce que j'ai resenti en lisant ce livre d'un trait sans m'arrêter (oups seulement pour dormir)!

 

Voir les commentaires

2010-06-29T16:35:00+02:00

La petite marchande de prose (Daniel Pennac)

Publié par Mamaya&Moi

pennacmarchandeprose.jpg Je suis toujours branchée sur la saga de la famille Malaussène de Daniel Pennac. Cette fois-ci c'est "La petite marchande de prose".

Résumé de l'éditeur:

Malaussène travaille dans une maison d'édition : il est bouc émissaire devant les auteurs dont on refuse le manuscrit. Son éditrice, la reine Zabo, lui propose de se faire passer pour JLB, l'auteur à succès de la maison, qui veut rester dans l'anonymat. S'ensuit toute une série d'événements incroyables : Malaussène dans le coma, tellement irrécupérable qu'on le vide en secret de ses organes pour faire des greffes à des malades, Julie recherchée par la police qui tue tous les responsables de cet accident, et Pennac, qui arrive une fois de plus à sécher nos larmes en imaginant des manœuvres impossibles pour sauver ses personnages.

Mon avis:

Que pourrai-je dire moi qui suis sous le charme de la famille Malaussène: Benjamain(Ben pour les intimes, Jérémy(l'explosif), Le Petit(aux lunette rose), Clara (la photographe), Thérèse(la médium), Julie(la journaliste copine de ben), Verdun(le bébé bizarre)... sans oublier Julius le chien épileptique  qui forment tous une  famille de dingues!

C'est du délire, du suspens, du rire surtout pendant tout le roman et même quand Benjamin agonisait je n'ai pas pu m'empêcher de rire alors que j'avais peur qu'il meurt!

Des expressions choisies:

P48 : (...) _ Toi, je t'aimerai toujours dis-je. Elle se retourne contre le mur, et elle dit seulement : _ Contente-toi de m'aimer tous les jours.(...)

P102 : (...) Babel ? Je vois une tour, Majesté, le premier H.L.M. de l'humanité, les multitudes de Divin Parano déboulant des quatre coins de l'horizon dans la cuvette de Diên Biên Phu, et, lasses de leur errance, érigeant l'Empire State Building pour y vivre en conserve. (...)

P61 : (...) La sage-femme avait un oeil d'huître et la voix bourbeuse (...)

Voir les commentaires

2010-05-16T15:20:00+02:00

Au bonheur des ogres de Daniel Pennac

Publié par Mamaya&Moi

aubonheurdesogres.jpg 

  "Benjamin Malaussène est un bouc émissaire. Si quelque chose n’est pas bien fait, on le  blâme; c’est là sa tâche. Officiellement « contrôleur technique » dans le grand magasin où il  est employé, il est appelé aux Réclamations pour recevoir une bonne engueulade toutes les fois qu’un client est mécontent. Sa mère irresponsable est partie, lui laissant la charge d’innombrables frères et soeurs, tous de pères différents. Sa soeur Louna est enceinte, Thérèse est voyante, le Petit rêve d’ogres Noël et Julius le chien est épileptique.  Comme si ce n’était pas assez, un fou a décidé de faire exploser des bombes au magasin : la première, au rayon des jouets, juste après le passage de Malaussène; la seconde, 

au rayon des pulls, alors que notre héros sauve et séduit une voleuse. Lorsque la troisième  bombe explose et que Malaussène est encore présent, les soupçons se tournent vers lui. La vie de bouc émissaire est loin d’être facile ! 

 

 

Mon avisClin doeil

Un style original, se lit facilement

Il y a de l’amour, du suspens et du rire beaucoup de rire

Au bout d’une dizaine de pages je suis scotchée, j’ai dévoré le bouquin et j’ai réclamé la suite à ma copinette Sem qui est à l’origine de mon intérêt pour Mr Malaussène.

Ce livre est le premier d'une série sublime que vous allez découvrir avec moi dans la rubrique "lecture"

 

Je vous dis........TO BE CONTINUED

Voir les commentaires

2010-04-22T19:42:00+02:00

"Chagrin d'école" de Daniel PENNAC

Publié par Mamaya&Moi

chagrinddole.jpgChagrin d'école est un roman autobiographique chagrinecfolepoche.jpg

'Chagrin d'école', dans la lignée de 'Comme un roman', aborde la question de l'école du point de vue de l'élève, et en l'occurrence du mauvais élève. Daniel Pennac, ancien cancre lui-même, étudie cette figure du folklore populaire en lui donnant ses lettres de noblesse, en lui restituant aussi son poids d'angoisse et de douleur. Le livre mêle les souvenirs autobiographiques et les réflexions sur la pédagogie, sur les dysfonctionnements de l'institution scolaire, sur le rôle des parents et de la famille, sur le jeunisme dévastateur, sur le rôle de la télévision et des modes de communication modernes, sur la soif de savoir et d'apprendre qui, contrairement aux idées reçues, anime les jeunes d'aujourd' hui comme ceux d'hier. (source Even.FR)

 

Mon avis

C'est mon premier livre signé Pennac. J'ai adoré le style facile à lire et amusant plein d'anecdote et de critiques constructives par rapport à l'école.

Etant enseignante Pennac m'a ouvert les yeux sur une réalité : le cancre en classe peut percer  si on prend la peine de lui tendre la mainClin doeil

Voir les commentaires

2010-04-22T19:25:00+02:00

Présentation de Daniel Pennac

Publié par Mamaya&Moi

Ouvrages

Cabot caboche, Nathan jeunesse, Folio jeunesse

L’Oeil du loupNathan jeunesse

La Vie à l’envers, Bayard jeunesse Au Bonheur des ogres Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
La Fée Carabine, 1987Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
La Petite Marchande de prose, Prix du livre Inter  1990
Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
Comme un Roman, 1992
Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
Monsieur Malaussène, 1995 Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
La Débauche, 2000
Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
Le Dictateur et le hamac, 2003Ed Gallimard et en poche aux Ed Folio 
et d'autres ouvrages encore
 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog