Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #vie religieuse catégorie

2012-10-25T15:40:00+02:00

Le jour de Arafa

Publié par Mamaya&Moi

La Ilaha Illa Allah wahdahou La Charika Lah, Lahou Al Moulkou wa Lahou Al Hamd wa Houwa Ala Koulli Chay’ine Qadir !

 

P1090881.JPG

Le jour de Arafat est le neuvième jour du mois de Dhoul Hidja. C’est le jour qui précède le jour du sacrifice, Aïd al Adha. Il symbolise le jour du jugement dernier et rappelle notre rencontre avec Allah. C’est un jour béni; Allah, Exalté soit-Il, a juré par ce jour dans le Coran en raison du grand nombre de ses bienfaits, de la descente des Anges, de la miséricorde en ces lieux et aussi parce que le Diable n’a jamais été aussi exécrable et ignoble qu’au  jour de Arafat.  

La station (arrêt) à Arafat est le pilier le plus important du pèlerinage. Le Prophète,  , rappelle dans un Hadith  :  « Le pèlerinage, c'est la station à Arafat. »  Rapporté par l'imam Tirmidhi.

 Lorsque le pèlerin arrive à Arafat, si cela lui est possible, il  est préférable qu’il descende à Namira et qu’il y reste jusqu'à ce que le soleil commence à quitter le zénith, suivant ainsi l’exemple du Prophète  Mohammed . Mais s’il a de la peine à le faire, il lui est permis de descendre à n’importe quel endroit à l’intérieur des limites de Arafat qui sont indiquées par des enseignes et des écriteaux.  

Le stationnement  à Arafat commence à partir du moment où le soleil commence à décliner de son zénith et se prolonge jusqu'à son coucher du soleil. Le pèlerin doit  passer tout son temps à faire la Talbiya, à implorer Allah, à demander Son pardon et à L’évoquer. Lorsque le soleil commence à quitter le zénith et qu’arrive l’heure de la prière de midi, la Sunna veut que l’imam fasse un sermon dans lequel il explique ce qui est prescrit au pèlerin en ce jour et durant les jours qui vont suivre, exhorte les gens au bien et leur rappelle les préceptes de l’Islam, les devoirs du musulman envers son Seigneur, sa famille et ses frères musulmans, comme le fit notre Prophète  Mohammed .  

 

Ensuite, notre cher pèlerin, accomplit la prière de midi (Dhohr) et celle de l’après-midi (Asr) ensemble à l’heure de la première en les raccourcissant et en ne faisant  qu’un seul appel à la prière (Adhan) pour les deux mais une Iqama (appel qui précède immédiatement la prière) pour chacune d’elles. Il n’a à accomplir aucune prière avant elles, ni entre elles, ni après elles.  

Lorsqu’il termine sa prière rituelle, il doit s’appliquer dans l’adoration de son Seigneur pendant ces instants précieux, profiter de cette occasion magnifique pour  faire beaucoup d’évocations (Dhikr) et d’invocations, en glorifiant Allah, Exalté soit-Il, professant Sa louange, proclamant Son unicité, se  repentant  et Lui demandant  pardon jusqu'à ce que le soleil se couche. Il doit lever ses deux mains au cours des invocations et  s’orienter vers la direction de la Qibla dans un état d’humilité, de servilité et de profond recueillement  montrant à  son Créateur et Maître son besoin et sa faiblesse.

Il doit s’appliquer à implorer  Allah de lui donner les biens de ce monde et  ceux de l’au-delà et surtout se méfier de toute œuvre qui lui fait perdre les récompenses et les rétributions en ce lieu solennel.

Le Messager d’Allah, , a dit : « Au jour de Arafat, Allah délivre de l’Enfer plus de serviteurs qu’Il ne le fait en aucun autre jour. ». Hadith  rapporté par l’imam Muslim d’après Aïcha .

Le Messager d’Allah, , a dit également : « La meilleure des invocations (Douaâ), c’est l’invocation du jour de Arafat. Et la meilleure des paroles que j’ai prononcée, ainsi que les Prophète s avant moi est : La Ilaha Illa Allah wahdahou La Charika Lah, Lahou Al Moulkou wa Lahou Al Hamd wa Houwa Ala Koulli Chay’ine Qadir ! » ce qui signifie : « Il n’existe pas de divinité autre qu’Allah, à Lui appartient la royauté et à Lui reviennent les louanges. Et c’est Lui qui est capable de tout. ». Hadith  rapporté par l’imam Thirmidi et l’imam Al Bayhaqi et déclaré authentique par Cheikh Al-Albani.

 P1090885.JPGP1090880.JPG

 

Source: Islam Web

Voir les commentaires

2012-04-20T10:01:00+02:00

C'est vendredi

Publié par Mamaya&Moi

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSvV8HLTlgNC0p_fQOklpq4JLh3RveW6D03N2d38UKjNFlXFbJs

 

Allahumma salli ala Muhammad wa ala ali Muhammad
(Seigneur accorde tes salutations à Muhammad et à la famille de Muhammad)
Kama salayta ala Ibrahim wa ala ali Ibrahim
(Comme tu l’as également fait pour Ibrahim et pour la famille d’Ibrahim)
Wa barik ala Muhammad wa ala ali Muhammad
(Accorde aussi ta bénédiction à Muhammad et à la famille de Muhammad)
Kama barakta ala Ibrahima wa ala ali Ibrahim
(Comme tu l’as fait pour Ibrahim et pour la famille d’Ibrahim)
Fil l alamin innaka hamidun majid
(Parmi tous les mondes, tu es en vérité le digne de louanges, le glorieux)

 


 

N'oubliez pas de réciter sourate EL kahf (la caverne) chaque vendredi ou le jeudi au soir!!

Al Kahf ( La Caverne) est une Sourate mécquoise dont le nombre de versets est de 110. Elle est l'une des 5 sourates qui ont commencé par ' Dieu  Merci' (Alhamdu Lilah) en plus du Fatiha, Al Anam, Saba' et Fater.
Elle a été nommée ainsi du neuvième verset qui cite l'histoire des gens du Caversne ( Ahl Al Kahf) : '' Te rends-tu compte que les Gens de la Caverne et d'Ar-Raqîm constituaient une merveille d'entre Nos signes ? ''.

Cette Sourate vient en guise de réponse aux questions que les mécréants et les polythéistes de Quraysh ainsi que les gens du livre ( les juifs et une partie des chrétiens) de la Mecque lui ont posés en vue de le tester la vérité de sa prophétie et de son message . Ces trois questions étaient :
- Qui furent les "Gens de la Caverne" ( Ashab Al Kahf) ?
- Quelle est l'histoire d'Al-Khédr ?
- Que sais-tu de Dhû Al-Qarnayn ?

Ces histoires relèvent des traditions des autres gens du Livres ( juif et chrétiens ) et sont inconnues pour les arabes de Quraysh. A la fin de la Sourate Dieu invita les mécréants de tirer profit de ses histoires et de croire en le message de son prophète -paix et bénédictions sur lui- : ''L'unicité du Créateur et l'au-delà sont des vérités absolues. Pour votre propre bien, vous devez y croire, vous conformer à ce qu'elles impliquent dans votre vie et agir avec la conviction que vous rendrez des comptes à Allâh. Si vous ne vous conformez pas, vous gâcherez votre vie d'ici-bas et tout ce que vous ferez sera perdu ''.

 

 


 

 

Voir les commentaires

2011-10-29T04:05:00+02:00

Les mérites des dix premiers jours de "Dhu Hidja"

Publié par Mamaya&Moi

Louange à Allah, Seigneur de l’univers, que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des Messagers…
    
Par Ses Faveurs et Sa Grâce, le Seigneur a offert à ses pieux serviteurs certaines occasions à certaines périodes de l’année durant lesquelles ils ont l'opportunité de s’épanouir. Parmi ces rendez-vous, il y a les dix premiers jours de Dhû El Hidja.

http://img.over-blog.com/286x320/3/13/46/79/test-2/DhulHijjah1.jpg

 

Les actions recommandées durant cette période

 
1- La prière : il est recommandé de se présenter tôt aux cinq prières prescrites, et de redoubler de prières surérogatoires étant donné qu'elles sont considérées parmi les meilleurs actes de dévotions. Thawbân (رضي الله عنه) nous rapporte : « J'ai entendu dire le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) : Multiplie les prosternations devant Allah, il n'y a pas une prosternation que tu puisses faire sans que le Seigneur ne t'élève par elle d'un degré, et ne t'enlève par elle, un péché. »  Rapporté par Muslim. En l'occurrence, ce mérite est valable à toutes les époques de l'année.
 
2- Le jeûne : étant donné qu'il fait partie des bonnes œuvres. Ainsi, selon Hunaïda ibn Khâlid, d'après sa femme, selon certaines épouses du Prophète (صلى الله عليه و سلم) : « Le Messager d’Allah jeûnait les neuf premiers jours de Dhû el Hidja, le jour de 'Âshûra, et trois jours tous les mois. » Rapporté par Ahmed, Abû Dawûd et Nasâî. L’érudit e-Nawawî précise à ce sujet qu’il est fortement recommandé de jeûner au cours de ces dix jours.
 
3- Proclamer l'unicité d’Allah, Sa Grandeur et Ses Louanges : Conformément au Hadith rapporté par ibn 'Omar (رضي الله عنه) : « Multipliez-y la proclamation de l'Unicité d’Allah, de Sa Grandeur et de Ses Louanges. » L'érudit el Bukhârî a confirmé : « Ibn 'Omar et Abû Huraïra se rendaient au marché pendant les dix premiers jours de Dhû el Hidja ; et ils y clamaient la grandeur du Seigneur (en disant Allah Akbar), cela incitait les gens à en faire autant. » Dans ce registre, il a dit : « Sous sa tente à Mina, 'Omar (رضي الله عنه) clamait la grandeur d’Allah. Les gens présents dans la mosquée l’écoutaient et se mettaient à l’imiter. Dès lors, cet élan a gagné tous les marchés de sorte que tout Mina vibrait. »
 
Ainsi, ces jours-là Ibn 'Omar (رضي الله عنه) prononçait à Mina cette formule (Allah Akbar), après les prières, dans son lit, sous sa tente, lors de ses rencontres, dans ses allées et venues sans s'arrêter une seule journée. Il est aussi recommandé de le faire à voix haute conformément à la pratique d'Omar, d'Ibn 'Omar et d’Abû Huraïra (رضي الله عنهم). Il nous est donc désigné, en tant que musulman de faire revivre cette tradition négligée à notre époque. Malheureusement, elle est pratiquement devenue inexistante, même par les gens les plus religieux contrairement à la pratique de nos Pieux Prédécesseurs.
 
Les différentes formules à dire :
a- Allah Akbar ! Allah Akbar ! Allah Akbar Kabîra Allah est Grand énormément !
b- Allah Akbar ! Allah Akbar ! Il n'y a d'autre divinité en dehors d’Allah, Allah Akbar ! Allah Akbar ! À Allah reviennent les louanges.
c- Allah Akbar ! Allah Akbar ! Allah Akbar ! Il n'y a d'autre divinité en dehors d’Allah, Allah Akbar ! Allah Akbar ! Allah Akbar ! À Allah reviennent les louanges.
 
4- jeûner le jour de 'Arafa :
Le jeûne se confirme le jour de 'Arafa comme il est certifié à travers le hadith prophétique : « J'aspire à ce qu’Allah absolve mes péchés de l'année précédente et de l'année suivante. » Rapporté par Muslim. Toutefois, celui qui se trouve à 'Arafa –pour le pèlerin en l'occurrence –, il ne lui est pas recommandé de jeûner étant donné que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) n'a pas jeûné à 'Arafa.
 
5- les faveurs du jour de l'immolation :
Bon nombre de musulmans ne considèrent pas ce jour illustre à sa juste valeur, ils ne tiennent pas compte de son importance et de sa faveur immense. Pourtant, certains savants considèrent qu'il est le meilleur jour de l'année dans l'absolu. Ils le préfèrent même au jour de 'Arafa. À cet effet, ibn el Qaïyam a souligné : « Le meilleur jour auprès d’Allah, c'est le jour de l'Immolation (Nahr), il est le grand jour du Pèlerinage. » Par ailleurs, d’après la compilation d'Abû Dawûd (e-Sunan), selon le Prophète (صلى الله عليه و سلم) : « Le jour le plus illustre auprès d’Allah, c'est le jour de l'Immolation, ensuite vient le jour du séjour. » Ce fameux jour du « séjour » correspond au lendemain de l'Aïd, le 11ème jour de Dhû el Hidja, le jour où les pèlerins s'établissent à Mina. Il est dit aussi que le jour de 'Arafa est plus illustre, car jeûner à cette occasion permet d’absoudre deux années de péchés consécutives. Il n'y a pas un jour également où le Seigneur affranchit autant de Ses serviteurs de l'Enfer que le jour de 'Arafa. Ce fameux jour, Allah - تعالى - se rapproche de Ses créatures. Puis, Il fait l'éloge à Ses anges des pèlerins présents à 'Arafa. Cependant, la première tendance est la plus vraisemblable, il est vrai que le Hadith sur le sujet est incontournable. Or, que ce jour soit meilleur ou non, l'essentiel c'est de lui accorder l'importance adéquate, en veillant à ne pas manquer cette opportunité, et à se voir combler de ses faveurs. Cela concerne aussi bien le pèlerin que toute autre personne.

 

Sources Islam el haq.com

Voir les commentaires

2011-08-26T21:13:00+02:00

La nuit du destin (laylate el qadr)

Publié par Mamaya&Moi

Laylat al-Qadr ou Nuit du Destin (Arabe:لَيْلَةِ الْقَدْرِ)) est l'une des nuits de la fin du mois du Ramadan considérée comme bénie chez les musulmans. Au cours de cette nuit, le Coran aurait été révélé à Mohamed (QSDSSL) par l'ange Gabriel (Jibrīl ou Jibrā’īl).

« Par le Livre explicite. Nous l'avons révélé en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit toujours. »

— Sourate 44 : ad-Dukhān, versets 2-3

« Certes, Nous l'avons révélé [le Coran] pendant la nuit du Destin. Et qui te dira ce qu'est la nuit de la Destinée ! la nuit de la Destinée vaut plus que mille mois ! C’est au cours de cette nuit que descendent, avec la permission de leur Seigneur, les anges et l’Esprit pour exécuter l'ordre divin. La paix règne jusqu’au lever de l’aurore. »

— Sourate 97 : al-Qadr

 

Toute la Sourate 97 (Al-Qadr : la Destinée) est consacrée à la Nuit du Destin. Cette nuit est considérée comme bénie par les musulmans, qui sont censés y faire des invocations, des prières, réciter le Coran, et demander pardon pour les péchés commis.

La Nuit du Destin se situe dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan, un jour impair. Chez les sunnites elle est trouvée durant la 21e, 23e, 25e, 27e ou 29e nuit. 

 

[Source : wikipédia]

 

 


Le prophète (QSDSSL) a dit :"Quiconque anime la nuit du Destin en prière guidé par la foie et le désir de compalire à Allah, aura ses péchés antérieurs pardonnés" [Rapporté par El Boukhari]

 

Pour les femmes qui ne peuvent pas prier, elles peuvent animer la nuit par des actes autres que la prière:

 

  • La lecture du Coran
  • Tasbih : Sobhane allah (Gloire à Allah)
  • Tahmid: El Hamdou lillah (Louanges à Allah)
  • Takbir:: Allah akabr (Dieu est le plus Grand)
  • La illah ila Allah  (Il n'y a de dieu qu'Allah)
  • Sobhane Allah wa bihamdih , Sobhan Allah El Adim (Gloire et lounage à Allah , Gloire à Allah l'immense)
  • Istighfar : Astaghfirou allah (Je demande pardon à Allah)
  • Invocation d'Allah : il faut invoquer Allah le très Haut et lui demander les biens de cette vie et ceux de l'autre.

Nous demandons à Allah, le très Haut, de nous assister à faire ce qu'il aime et d'agréer nos bonnes oeuvres.

 

[Source: Sajidine.com]

 

Voir les commentaires

2011-02-15T21:41:00+01:00

Mawlid Ennabaoui Echarif

Publié par Mamaya&Moi

mouloud1.jpg
Le Mawlid (on trouve parfois aussi mouloud, mouled ou maoulide) est une fête qui commémore généralement la naissance du prophète Mphamed.

Elle se célèbre à une date arbitraire, le 12 Rabie El Awal, troisième mois de l'année musulmane. Cette fête est aujourd'hui célébrée par bon nombre de communautés musulmanes dans le monde.Pour commémorer la naissance du Prophète,

Les musulmans  font donc la fête. Les femmes et les enfants se parent de henné.

On se retrouve en famille auour d'un repas traditionnel: trida, tlitli, chakhchoukha,couscous ou rechta! On allume des bougies et des cièrges, on déguste une bonne tamina avec du thé.

Certaines familles profitent de l'occasion pour fêter la circoncision des garçons!

 

mouloud2.jpg

La naissance du prophète:
Mohamed est né à la Mecque un lundi matin le douzième jour du mois de Rabi’-Al-Awwal, vers 571 (après J.C), de son père Abdallah et de sa mère Aminah bint wahb. Il appartenait à la tribu des Banou hachim qui tiraient leurs racines de la lignée des Arabes Adnan. C’était une famille noble de premier rang à la Mecque. Sa généalogie comme l’ont cité les chroniqueurs est la suivante : Mohamed est l’envoyé de Dieu, fils d’Abdallah fils de Abdelmottalib, fils de Hachim, fils de Koussaie, fils de Kilab, fils de Mourrah, fils de kaab, fils de Louae, de la lignée d’Ismaël fils d’Ibrahim serviteur dévoué de Dieu. On nous précise encore que son arbre généalogique est pur de tout fruit d’adultère ou d’inceste et qu'Abdallah, le père de Mohamed, était célèbre pour sa pureté et ses bonnes mœurs. Il décéda, sa femme étant enceinte, alors qu’il était en voyage d’affaires à Médine. Lorsque Amina bint wahb accoucha de lui, Abdelmouttalib, son grand père, fut comblé de joie. Il célébra sa naissance et le nomma « Mohamed ».

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog